• Ces moments qui vous inspirent...

    Lire la suite...


    votre commentaire

  • Un texte un peu particulier cette fois-ci, qui n'appartient pas vraiment à cette catégorie mais elle me semblait tout de même être la plus appropriée. En fait quand j'ai lu Roméo et Juliette j'ai beaucoup aimé mais toute cette naiserie m'a donné envie de modifier un peu la fin... Alors quand un concours a proposé de bousiller un peu la St Valentin je me suis lâchée !

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Un poème peut-être un peu plus dans les règles... Écrit en mai 2013.

     

    Sous les pavés,

    Enfermées

    Les fleurs,

    Se meurent.



    Qui est passé par là ?

    Les hommes, ces ingrats !

    Avec leur grues,

    Leurs mues,

    Leurs bévues.

    Une fois de plus ils n'ont pas hésité

    Sur leur passage à tout saccager.



    Mais aujourd'hui sous le soleil

    Réapparaissent les merveilles

    De ce monde enchanté

    Qui nous était caché

    Et que l'on nomme nature.



    La route fond

    Le bitume coule

    À nos yeux enfin s'ouvre le monde, le vrai.



    Nos pieds de la chaleur du macadam ne souffrent plus,

    Ils caressent la rosée à même la rue.


    votre commentaire
  • Bon à vrai dire je n'écris pas de poèmes à proprement parler. En tout cas, je ne fais pas particulièrement attention aux règles qui concernent le genre, mais je considère qu'il s'agit tout de même de poésie. Les critiques sont les bienvenues !

     

     

    Autour de moi tout est joie, douleur,

    Cris, pleurs.

     

    Où suis-je ?

     

    Tentant de regarder mes pieds, je ne vois que fumée,

    Tendant mes mains devant moi, je ne vois que regrets.

     

    Des moments de ma vie.

    Des passages heureux, tristes,

    Mélancolie.

     

    Des images de Lui me reviennent,

    S'affichant

    Sur les parois de cet édifice sans limite.

     

    Mes rêves... Mes rêves sont là aussi ! 

    Ils me regardent comme s'ils attendaient quelque chose de moi.

     

    Les personnes proches de moi tombent à mes pieds invisibles,

    Opaques

    Telles des larmes.

     

    Tout défile à une vitesse affolante,

    Pourtant je suis persuadée,

    Que le temps s'est arrêté,

    Le monde peut vivre sans moi.

     

    Un battement résonne dans ma tête, me prenant pour cible.

    Je voudrais que tout s'arrête, chose impossible ?

    Je suis seule. Dans un endroit.

    Non plus que ça, un monde.

    Inconnu.

     

    Que m'arrive-t-il ?

    "Je pense" Tout simplement.

    "Je pense" Une voix,

    Intervenant.

    Ma voix ?

     

     

    Le cerveau crée les sentiments.

    Le cœur les ressent.

    Serais-je dans le cerveau de mon cœur ?

    Enfermée dans le tourbillon,

    Des émotions ?

     

    Serait-ce trop demander,

    De ne plus penser ?

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique